017

Paris - Vendredi 13 Novembre 2015

 

A l'origine ce n'est pas le titre de ce tableau mais en cherchant comment exprimer ce qui s'est passé à ma manière, j'ai trouvé que ce tableau illustrait rès bien le travail des forces de l'ombre par le voile noir qui s'est abbattu sur Paris ce soir du 13/11/2015.

D'abord, je voudrais juste faire quelques lignes sur la date et le nombre des djihadistes tués. Bien sur, il s'agit d'une date spéciale me direz vous, car le vendredi 13 revêt son lot de légendes positive et négative à chaque fois qu'il apparaît.En écoutant la radio, ce vendredi matin, les chroniqueurs mettaient l'accent sur le côté positif car il ya avait 100 millions a gagner au loto puis ils demandaient aux intervenants quelles étaient leur avis sur cette superstition lié au vendredi 13. Alors, je nea sais absolument pas si cette date a été choisie par hasard mais j'en doute beaucoup . Je pense que la symbolique ne peut pas s'occulter comme pour le 11/09/00 ou bien le 11/01/2015. N'étant pas une spécialiste, je laisse cette étude à ceux et celles qui maîtrisent très bien cette technique mais mon sentiment profond ne dit que cette date a été murie par les auteurs de ce carnage. Ensuite, 7 morts dans le rang des meurtriers ne fait penser au dragon à 7 têtes de l'Apocalypse. Le 7 est hautement symbolique et je ne peux m'empêcher de croire que ces 7 chevaliers de la mort n'ont pas de corrélation avec la mystique symbolique. 

Sur le plan ésotérique, nous sommes en présence de forces sombres que je qualifie sans probléme de sataniques. Elles n'arrivent pas là comme un cheveu sur la soupe , mais sont présentes depuis des millénaires, depuis la nuit des temps en fait. L'opposition Bien et Mal existe depuis ADAM et EVE et l'humanité a du faire face de tous temps au combat préexistant entre les forces de lumières et celle des ténébres. Ce que nous nommons " religion" a nourri ce combat au nom d'un Dieu qui a pris des noms différents selon les croyances répandues depuis des siécles. Les hommes se sont battus et se battent encore au nom de Dieu par goût du pouvoir, de la haine et l'amour du matérialisme de nos civilisations. L'idée d'une réelle unité entre toutes ces religions est relativement récente  et l'intêret des Hommes pour un mouvement universel d'amour est tout a fait contemporaine de nos sociétés modernes. 

Certains s'arrogent le droit de détenir la pensée moderne de ce qu'ils nomment " laicité", autrement dit une pensée qui s'oppose à ce qui a été depuis les fondements de l'antiquité : une civilisation croyante.  La laicité n'a rien à voir avec  le mouvement universel d'une croyance d'amour et d'unité mondiale. La laicité c'est une idée qui vise à nier les pensées et croyances profondes des êtres afin de créer un systéme qui repose sur le pouvoir du néant. La laicité c'est croire que l'homme et la société sont au dessus de Dieu et eriger cette doctrine en loi fondamentale d'une société qui se veut  égalitaire. En soit, c'est une notion importante car elle devrait être le ciment commun des Hommes en sociétés afin que l'intérêt général prime sur l'intérêt personnel. Mais voilà, cette grande idée est mise à mal depuis des décennies par la résurgeance des clivages religieux qui veulent prendre le pouvoir des uns sur les autres.

La France, comme la plupart des pays, a construit son histoire à travers la religion chrétienne depuis des siécles. Les rois qui se sont succédés étaient les gardiens d'une souveraineté de droit divin et de fait le pouvoir du Roi était aussi celui d'un monarque bienveillant. Bien sur, l'Histoire nous apprend qu'il y a eu des failles dans cette supposée bienveillance d'où les révoltes que nous connaissont mais ce qui est important c'est que Dieu et la croyance en l'Eglise étaient le ciment du peuple. La dévotion faisait partie de la vie des gens et cette unité là permettait à la population de se répérer dans le calendrier de leur vie au fil des saisons. Les notions de bien et mal étaient extremement importantes car on conferrait aussi une dimension surnaturelle aux événements qui arrivaient. Ainsi une mauvaise récolte ne trouvait pas seulement son explication dans la météo mais aussi dans les croyances populaires et religieuses. La relation de cause à effet d'un acte trouvait souvent une explication dans ce systéme de vie avec comme dominante la foi en Dieu. 

Puis, les hommes prirent des largesses avec la religion, les pensées athéistes firent leur apparition et la main mise des cercles élitistes paiens tels que les Franc- maçons affranchirent les classes devenues supérieures après la révolution francaise de l'obligation d'une allégeance à la chrétienté. L'Homme voulu alors montrer que sa puissance était supérieure à celle de la croyance religieuse. En niant l'existence de Dieu, la boîte de Pandore s'ouvrit avec son flot de démons et de tentations. Non pas qu'elles n'existaient pas avant mais là, elles quittérent le côté sombre des tabous interdits pour intégrer l'esprit de ceux qui epris d'une liberté factice, ont voulu tenter le Diable. Bref, en anihilant le pouvoir respecté de la religion chrétienne, beaucoup de personnes ont perdu la foi et le sens rythmé de la vie des campagnes et des villes. 

Ensuite, très récemment dans notre histoire contemporaine l'industrialisation post seconde guerre mondiale, a ouvert nos frontiéres à des populations qui sont venues s'intégrer avec leurs valeurs et leur religion dans notre société. Ces populations ont conservé ce que nous, chrétiens, avons perdu au fil des années, la foi en un Dieu. Cette foi, structurée et différente à bien des points de vue sur le regard de l'humanité, a pris de plus en plus d'ampleur car ses adeptes ont trouvé en elle des repères essentiels à l'évolution de leur vie. 

Tout ceci pour dire que l'essentiel n'est pas dans la religion mais dans la foi. C'est le manque de foi qui tue notre société et qui améne les hommes à chercher refuge dans des extrêmes devastateurs. La vraie menace n'est pas une religion mais le manque de croyance et l'idée surannée que l'Homme vient du néant et qu'il ne doit rien à personne en ce monde et dans l'au delà. C'est le nihilisme de la foi qui détruit les hommes car ceux ci ne peuvent vivre sans repéres, sans but, sans amour. 

Alors quand  certains hommes de pouvoir s'acharnent pour des raisons  bassement matérielles à construire ou plutôt à déconstruire notre civilisation en insistant sur la laicité, en détruisant les valeurs traditionnelles familiales au  profit de lobbies très interessés par cette fausse liberté qui les alliéne dans une folie de pouvoir après tant d'années passées dans l'ombre, ne nous étonnons pas qu'il y ait une resurgeance des forces sombres qui trouvent alors dans le chaos des hommes une place de choix pour s'installer.

Nous sommes aujourd'hui confronté au boomerang de ce que nos politiques ont créé. En voulant nier dans la démocratie, la place du divin, c'est tout simplement le Diable qui s'est installé. En vociférant sur les signes chrétiens de nos villes et villages pendant les fêtes de Noel, ils visent à créer un climat de tension au sein de la société pour légitimer leur besoin de pouvoir. Détourner les hommes des  vrais problémes, les rendre dociles et vindicatifs entre eux plutôt que contre le pouvoir en place, voilà le dessein de nos gouvernants. 

Ce qui menace le Monde n'est pas forcément AL QUAIDA, DAESH ou tout autre organisation maléfique mais bien le manque de Foi dans la divinité de l'Homme et dans son pouvoir à transcander beaucoup d'obstacles. En rendant les hommes dépendants des aides en tout genre, en les manipulant via les médias, en leur enlevant leur discernement , en pronant des contre valeurs liées à l'argent, les gouvernements avilissent les esprits et les âmes.

La lumière et l'amour divin doivent reprendre le pouvoir des Hommes.

Le lien à Dieu, Allah, Yaveh, Shiva, Bouddha etc .... DOIVENT REPRENDRE LEUR PLACE DANS LE COEUR DES HOMMES sans haine et sans peur. La connection au divin  doit retrouver chaque âme solaire.  Nous sommes entrés dans une ére où les forces de la lumiére vont s'opposer de maniére violente aux forces sataniques de l'ombre. La violence du combat sera sans égal mais tout cela est nécessaire afin de rétablir les forces cosmiques. 

Nous entrons bientôt dans le temps de l'AVENT, pour ceux qui suivent le rite chrétien, prenez le temps de savourer cette période de fêtes dans la lumière du Christ. 

Que Dieu vous garde.

Louise-Marie

 

 

 Modifier la couverture