Cette rentrée n'a pas été comme les autres, elle restera pour moi celle où nous avons, encore une fois , pu constater que tout s'enchaine dans l'univers afin que chacun de nous puisse suivre son chemin, dicté par les étoiles.

Lorsque nous faisons confiance à l'invisible, nous levons par la même nos peurs et nos doutes. De fait, nous nous laissons guider par ce fil impalpable qui nous dirige vers tel ou tel chose et nous méne vers telle ou telle destination. Cet été, j'ai eu de nouveau cette chance de voir comment l'ordonnancement de notre vie et sa synchronicité peuvent être exceptionnels. Il ya quelques années, j'avais pu me rendre compte que "ce qui doit être, est" et que lorsque votre chemin est écrit dans un endroit, une ville, un pays, alors tout se met en place pour que tout fonctionne. C'est donc avec un grand sourire que j'ai re-vécu le même type d'enchainements en ce qui concerne ma grande fille qui entame ses études universitaires.

Pour elle aussi, et malgré tous les dédales administratifs et les obstacles possibles, la mise en place de la confiance a été nécessaire. Elle savait depuis des mois que pour en arriver là où elle le souhaitait, il y avait beaucoup d'étapes. Petit à petit, elle a réussi et elle peut aujourd'hui commencer à toucher son rêve. Elle a eu raison d'y croire et son obstination à choisir, non pas la facilité mais une adéquation avec son esprit, a porté ses fruits.

De mon côté, la maman poule que je suis, voulait trouver une solution de logement idéale et sécuritaire pour son bébé qui quittait le nid.Là aussi, nous avons été exaucé et comme je l'ai dit nous avons même eu la chance de trouver une chambre dans une très belle maison avec jardin et avec un chat !!! Le chat a une grande importance car c'est un élément de grande paisibilité et Tartine, a tout de suite accepté Elise.

Bref, en assistant à la mise en place de la vie d'étudiante de ma princesse, je remercie mes guides et les siens car ils oeuvrent depuis plusieurs semaines afin de nous faciliter la vie . Le départ d'Elise ne sera donc pas si difficile car je sais qu'elle est sur son chemin et j'en suis heureuse.

Aujourd'hui encore, nous devions régler quelques soucis au Crous de NANCY et comme depuis une semaine je n'arrivais pas à avoir quelqu'un au téléphone, j'ai dit à Elise : "on va à Nancy". Résultat, quand nous sommes arrivées devant le Crous, une voiture nous a laissé une belle place juste en face ( merci mon ange ). Ensuite, j'ai pu constater qu'effectivement à l'accueil, personne ne répondait au téléphone mais la jeune femme nous a orienté vers une responsable qui nous a très bien reçu. Cette personne a promis de nous communiquer le document dont nous avons besoin à la fin de la semaine ( sinon il faut attendre 2 mois ). Bref, encore une étape de franchie avec le sourire, ce qui n'est pas facile tous les jours en ce moment !

Avant les vacances, j'ai vécu des semaines très difficiles où j'étais un peu perdue et surtout démoralisée, ce qui n'est pas du tout mon caractére. J'ai alors focalisé mon esprit sur Elise qui passait son bac et aujourd'hui aprés m'être reposée, je suis de nouveau capable de regarder devant moi sans me laisser envahir par les énergies noires qui m'ont agressées depuis le mois de mai dernier.

C'est ainsi, parfois quand la fatigue est trop grande je n'ai plus d'energie pour voir et surtout je ne veux rien voir. Quand je suis fatiguée j'ai tellement peur de voir des choses négatives ( qui s'imposent très vite), que je refuse et me mets dans une position de refus mental.

Seulement voilà, quand je doute et refuse, c'est dans ces moments là que le Ciel s'agite et me met des évidences sous les yeux!!! c'est toujours quand je ne veux pas voir que l'on me parle le plus. C'est un peu comme si on me disait " dis donc tu vas pas t'en sortir comme ca ".

Enfin, voilà cette rentrée est placée sous le signe du chemin que la voie céleste trace devant nous. Il faut essayer de s'extirper de la morosité ambiante véhiculée par les médias à grands renforts de nouvelles de plus en plus déprimantes jour aprés jour. Il faut essayer de se désincarcérer de l'armure matérialiste qui nous ronge et qui est entretenue par la peur du manque que l'on nous asséne quotidiennement. Nous sommes aujourd'hui dans une stratégie déstructrice de nos gouvernants que certains qualifie de régne du mal, nous nous devons de faire barrage par la pensée et la positivité au poison qui s'instille peu à peu dans le mental et les corps.

Réjouissons-nous des petits bonheurs qui nous entourent, ils nous donnent la force de combattre nombre de forces sombres et nous aident à voir plus loin que la vision imposée .

Bonne soirée à tous.

L-M