Je n'ai pas beaucoup le temps de lire mais je ne résiste pas à l'appel de rayonnage consacré au monde spirituel et ésotérique. Résultat, je ressors toujours de la Fnac ou d'une librairie avec au moins un livre dont je sais pertinemment qu'il viendra rejoindre une pile déjà conséquente de livres en « attente ». Une chose est sure pourtant, je les lis tous mais à des rythmes différents, au gré de mon humeur et de ma fatigue.

C'est donc en piochant dans cette montagne d'écrits ( tous, plus intéressants les uns que les autres)que j'ai choisi d'entrer dans les 170 pages des «  maladies karmiques » de Daniel MEUROIS-GIVAUDAN .

Comme son nom l'indique ce petit livre traite des maux dont nous souffrons dans cette vie et qui, après avoir épuisé toutes les ressources des médecines traditionnelles et parallèles, trouvent un apaisement à la suite d'une régression dans nos vies passées.

Vous l'aurez compris, le postulat de départ est clair : Il faut croire à la réincarnation.

Daniel Meurois-Givaudan explique, à travers plusieurs témoignages, la relation du corps humain avec sa mémoire enfouie, celle qui a emmagasiné au fil de nos incarnations toutes nos peurs, nos agressions, nos fautes et j'en passe......en fait tout ce qui est venu s'imprimer fortement dans notre âme. Ces vécus se répercutent d'une vie à l'autre et peuvent alors déclencher des maladies , pour le moins incompréhensibles de prime abord.

 

Il explique comment un homme qui avait mal au cou depuis des années, sans explication et sans raison, a trouvé en fait la source de ce mal dans une décapitation qu'il avait subi quelques décennies plus tôt. Dans un autre exemple il montre combien nos phobies incontrôlables peuvent avoir des ancrages dans un passé lointain comme pour cette femme qui ne comprenait pas pourquoi elle avait une peur panique des oiseaux à tel point qu'elle ne sortait presque plus de chez elle. L'explication qui lui fut donné , reste plausible car elle aurait été laissée pour morte sur un champ de bataille des siècles plus tôt et son agonie aurait été achevée par des oiseaux charognards............ peu réjouissant effectivement. Tout comme cette femme qui avait perpétuellement mal au bas du ventre et pensait avoir été violée dans une autre vie et qui en fait à découvert qu'elle n'était pas la victime d'un viol mais bien l'agresseur qu'elle était sous la forme d'un homme dans des temps anciens.

 

Il existe aussi des exemples de marques indélébiles à travers les tâches de naissance. Un enfant naît avec telle ou telle marque significative qui va se révéler être en fait le stigmate d'une agression du passé. Dans cette catégorie, je crois avoir déjà dit que mon neveu est né avec une tâche de naissance sur le crâne, qui correspond exactement à l'emplacement d'un choc fatal qui entraîna la mort son oncle lorsqu'il avait 4 ou 5 ans à la suite d'une chute dans un ruisseau.

 

Les maladies karmiques ne sont pas facilement identifiables car nous sommes encore trop ancrés dans le système classique qui veut que l'allopathie soigne tous les maux. Or, lorsque tout a été tenté et rien trouvé, pourquoi ne pas s'orienter sur cette piste qui s’avère très souvent miraculeuse. Bien sur, il faut trouver la personne qui saura lire votre aura et aura le don nécessaire à la régression salvatrice mais au delà de cette difficulté ( ça ne court pas les rues!!), nous pourrions déjà comprendre que nos maux psychiques prennent souvent leur source dans un passé qui a été effacé à notre naissance mais que notre mémoire profonde connaît.

 

Je ne vais pas vous citer tous les exemples du livre car ils sont pléthore, mais je pense que même avec une certaine réticence vous pouvez y trouver certaines réponses en faisant une analyse de vous même.

 

Nous avons tous des phobies ( plus ou moins importantes), des bobos, des sensibilités , des attirances qui peuvent s'expliquer dans le passé. Je ne dis pas néanmoins qu'il faille tout reporter sur nos vies antérieures car si nous sommes là, ici, aujourd'hui c'est pour accomplir un chemin nouveau et évolutif mais nous pouvons aussi nous poser des questions sur notre mémoire afin d'apaiser parfois notre conscience tourmentée.

Les maladies karmiques sont une expression comme une autre d'un déséquilibre profond et je crois que malheureusement il existe beaucoup de symptômes dans nos sociétés qui le prouvent.

 

Je vous conseille donc de vous plonger dans ces quelques pages qui, à mon avis, ne vous laisseront pas indifférents.

 

Bonne journée et bonne lecture.